Evénements des mois de septembre et octobre 2020

  • Les 3 et 4 septembre 2020, Congrès SEVAL 2020: “Participation aux évaluations – illusion ou nécessité?”

Le congrès annuel 2020 de la Société suisse d’évaluation (SEVAL) a eu lieu du 3 au 4 septembre à Fribourg. Divers ateliers méthodologiques, conférences et workshops ont eu lieu sur la thématique de la participation en évaluation qui consiste à associer des groupes de la société civile, des sciences et de l’administration publique à une phase au moins de l’évaluation. La participation joue également un rôle important dans le cadre du suivi, qui permet de collecter des données et de fournir des informations sur l’état ou la situation d’un système en particulier dans une perspective à long terme. Il constitue certes un outil de pilotage pour les acteurs politiques, mais ne vise pas à apprécier l’efficacité de décisions isolées.  

Des approches participatives avec les acteurs des milieux scientifiques et de l’administration publique ont notamment été développées dans le cadre du suivi du développement durable et des objectifs de la législature du Conseil fédéral. Lors de son atelier méthodologique, l’Office fédéral de la statistique a présenté ces approches tout en montrant comment les divers groupes peuvent être impliqués dans la conception et les activités ordinaires d’un système de monitoring sans pour autant compromettre l’indépendance et les principes de la statistique publique.

Plus d’informations sous: https://www.seval.ch/fr/news-veranstaltungen/veranstaltungen/congres-de-la-seval-2020/  

  • Le 5 octobre 2020, 15e session de la série de cafés sur les statistiques de l’Asie-Pacifique: financement du développement statistique

La Commission économique et sociale des Nations unies pour l’Asie et le Pacifique (CESAP) a organisé en ligne, en collaboration avec l’ambassade de Suisse à Bangkok, la 15e session du Asia-Pacific Stats Café sur le thème du «financement du développement statistique».

L’Asia-Pacific Stats Café est une série de webinaires, initiée par la Division des statistiques de la CESAP en réponse aux demandes de conseils des pays et en vue d’échanger au sujet des conséquences du COVID-19 sur les systèmes statistiques nationaux.

Cette 15e session s’est déroulée sous la forme d’un webinaire, ainsi que d’une séance de questions-réponses de 15 minutes, axée sur les données et les statistiques de financement du développement dans la région Asie-Pacifique. Certains des développements récents en matière de financement des données sur le développement ont été présentés lors de cette session, notamment le Réseau de Berne sur le financement du développement des données. Parmi les personnes ayant pris part à la discussion en ligne et apporté leur contribution, citons: S.E. Ayush Ariunzaya, ministre du travail et de la protection sociale (Mongolie), M. Thomas Gass, chef du département de la coopération de la Direction du développement et de la coopération (Suisse), M. Johannes Jutting, chef exécutif du Partenariat statistique pour le développement dans le 21e siècle (PARIS21) et membre du secrétariat du Réseau de Berne pour le financement du développement des données, Mme Francesca Perruci, cheffe du Service des données sur le développement et de la sensibilisation, Division des statistiques, DAES et membre du Secrétariat des Nations unies pour les données mondiales.https://roadtobern.swiss/fr/event/15th-session-of-asia-pacific-stats-cafe-series-financing-statistical-development/

  • Les 5 et 12 octobre, Wissenchaftscafé «Die Macht der Zahlen», à Berne et à Thoune

Les cafés scientifiques sur le thème du pouvoir des chiffres (Die Macht der Zahlen) de Science et Cité ont eu lieu les 5 octobre et 12 octobre. Le panel comprenant Georges-Simon Ulrich, directeur de l’Office fédéral de la statistique, Martina Bräm, ancienne responsable Conception, médias payants numérique chez Tamedia AG, et Reinhard Riedl, co-directeur de l’Institut Digital Enabling de la Haute école spécialisée de Berne.

Le public et les panelistes ont notamment pu échanger sur l’importance des données dans la prise de décisions politiques, la disponibilité des données, leur transparence et leur indépendance face aux enjeux politiques. Les risques et opportunités du Big Data ont également été abordés indépendamment des statistiques.

Retrouvez le programme des cafés scientifiques sur: https://www.science-et-cite.ch/de/wissenschaftscafes

  • Le 12 octobre 2020, 2nd ASEAN Forum on SDGs with National Development Planning Agencies

Le 2e Forum organisé par l’ASEAN s’est déroulé en ligne. Il a offert une plateforme de dialogue entre les agences nationales de planification du développement et les plateformes de coordination inter-agences des États membres de l’ASEAN, dans le but  de faire le point sur la mise en œuvre des ODD, en particulier dans le contexte actuel de la pandémie de COVID-19. En outre, dans le cadre de la Décennie d’actions, ce deuxième forum a été l’occasion de discuter des stratégies visant à renforcer les statistiques et les données afin de suivre les progrès accomplis dans la réalisation des objectifs de développement durable.

Lors de la première table ronde, dont le thème était «la mise en œuvre des ODD sur cinq ans dans l’ASEAN: progrès, leçons apprises et perspectives d’avenir», M. Arman Bidarbakhtnia, chef de l’Unité de gestion des données statistiques (Division des statistiques, ESCAP) et Mme Orawan Yafa, directrice exécutive de l’ASEAN Centre for Sustainable Development Studies and Dialogue (ACSDSD) sont chacun intervenus pour exprimer leur point de vue.

La seconde table ronde était consacrée au «renforcement des données et des statistiques visant à faire avancer la mise en œuvre des ODD dans l’ASEAN». M. Johannes Jütting, directeur général du Partenariat statistique au service du développement au 21e siècle (PARIS21) est intervenu notamment pour discuter des stratégies possibles pour mieux générer et collecter des données utilisables.https://roadtobern.swiss/fr/event/2nd-asean-forum-on-sdgs-with-national-development-planning-agencies/

  • Le 14 octobre 2020, 4e dialogue du Road to Bern via Geneva: utilisation des données

Le quatrième dialogue traitait de la dernière étape relative aux données, soit l’utilisation des données. Le but est de rendre les données plus faciles à utiliser («Big Data»). Si les données sont plus que jamais disponibles, les estimations suggèrent que jusqu’à 90% d’entre elles sont inutilisables en raison de l’absence de contexte pertinent, malgré leur potentiel pour améliorer la prise de décisions, l’élaboration des politiques ou le suivi de la mise en œuvre des ODD. Que peut-on faire pour inverser cette tendance et mieux placer les données disponibles dans leur contexte? Une partie de la réponse à cette question réside dans la puissance de la visualisation des données.

L’Union internationale des télécommunications (UIT) et le Forum économique mondial étaient les co-hôtes de cette réunion ZOOM.

Pour information, Road to Bern via Geneva ne s’arrêtera pas sur ce quatrième dialogue, mais se poursuivra tout au long de l’année 2021.https://roadtobern.swiss/fr/event/4eme-dialogue-du-road-to-bern-via-geneve-utilisation-des-donnees/

  • Le 15 octobre 2020, l’innovation en matière de données dans la statistique publique – webinaire «Road to Bern »
  •  

Le groupe de travail mondial (Global Working Group, GWG) des Nations Unies sur le Big Data dans la statistique publique a organisé un webinaire conjointement avec l’Office fédéral de la statistique (OFS) sur le thème de l’innovation en matière de données dans la statistique publique.

Le GWG est un organisme intergouvernemental subordonné à la Commission de statistique de l’ONU. Il comprend 30 pays et 16 organisations internationales. Il travaille avec un grand nombre d’experts pour préparer des recommandations sur l’utilisation du Big Data, de la science des données et des technologies de pointe pour produire des indicateurs statistiques plus actuels et plus pertinents. Ronald Jansen, directeur adjoint de la Division de la statistique de l’ONU, était présent pour représenter le GWG en tant que premier intervenant de ce webinaire.

L’Office fédéral de la statistique (OFS) a pris l’initiative d’inscrire la science des données dans son portefeuille d’activités, ce qui également bénéficié à d’autres départements de l’administration fédérale. Bertrand Loison, vice-directeur de l’OFS (Suisse) en tant que second orateur du webinaire a quant à lui présenté le Centre de compétences en science des données de l’OFS, qui débutera ses activités le 1er janvier 2021.

Les gagnants et les deuxièmes du concours hackathon sur l’utilisation des données AIS organisé par le GWG («Blue Carbon team» et «Data Caliber group»), ont présenté leurs applications dans le cadre de ce webinaire.https://roadtobern.swiss/fr/event/data-innovation-in-official-statistics-road-to-bern-webinar/

  • Du 19 au 21  octobre 2020, Forum virtuel mondial des Nations Unies sur les données 2020

Le forum s’est tenu du 19 au 21 octobre 2020 sous forme virtuelle en raison du COVID-19. L’édition 2020 a rassemblé en ligne plus de 10 000 participants d’une centaine de pays. Des représentants de haut niveau l’ont ouvert le 19 octobre. Le Conseiller fédéral Alain Berset, chef du Département fédéral de l’intérieur, la vice-secrétaire générale des Nations Unies, Amina J. Mohammed, le directeur général Mark Suzman de la Fondation Bill & Melinda Gates et d’autres invités de marque ont pris la parole.

Ce forum s’est articulé autour de trois sessions plénières de haut niveau, de 30 sessions parallèles en direct, de plus de 30 sessions préenregistrées ainsi que d’expositions virtuelles. Plusieurs sujets phares ont été discutés, notamment les moyens d’améliorer l’utilisation des données pour l’élaboration des politiques et le développement des mesures d’intervention face au COVID-19, des stratégies pour protéger la vie privée et la confiance dans les données, ainsi que des solutions pour améliorer leur disponibilité et la mise en œuvre de l’Agenda 2030 et de ses 17 objectifs de développement durable (ODD).

Ces trois jours ont permis d’intensifier la coopération en matière de données pour le développement durable et de renouveler l’appel urgent en faveur d’un financement plus important pour des données de meilleure qualité.

Pour rappel, initialement prévu pour octobre 2020, le Forum mondial des Nations Unies sur les données (UNWDF) se déroulera du dimanche 3 octobre au mercredi 6 octobre 2021 en présentiel à Berne. https://roadtobern.swiss/fr/event/virtual-united-nations-world-data-forum-2020/

  • Le 21 octobre 2020, Rendez-vous Bundesplatz – Evènement parallèle: Les inégalités sociales dans le monde compromettent-elles le développement durable?

Pour ce premier événement parallèle dans le cadre de Rendez-vous Bundesplatz, le Centre for development and environment (CDE) de l’Université de Berne nous a amené à nous questionner sur les inégalités et la pauvreté.

La soirée a débuté par les mots de bienvenue de Jacques Ducrest, délégué du Conseil fédéral pour l’Agenda 2030, Brigitte Roux, initiatrice et productrice du spectacle de lumières Rendez-vous Bundesplatz, et Reto Nause, directeur de la sécurité, de l’environnement et de l’énergie de la Ville de Berne, qui ont souligné l’importance du développement durable en faisant écho à l’actuelle pandémie.

Christoph Bader, chercheur au CDE, a ensuite présenté sous divers angles les données sur la pauvreté et les inégalités de revenus et richesses dans le monde, démontrant ainsi les différents enseignements qui peuvent en être tirés. Au cours des 40 dernières années, les bénéfices de la croissance économiques ont atteint les couches les plus riches de la population, créant des inégalités sociales aux proportions dramatiques dans le monde entier. C’est sur cette thématique que s’est poursuivie la discussion entre Sabin Bieri, directrice du CDE, et Thomas Gass, vice-directeur et chef du Domaine Coopération Sud de la Direction du développement et de la coopération (DDC).

  1. Le 22 octobre 2020, Rendez-vous Bundesplatz – Evénement parallèle, La Suisse est-elle un pays en développement?

Le deuxième événement parallèle du Rendez-vous Bundesplatz soulevait la question de la durabilité de la Suisse et de la mise en œuvre de l’Agenda 2030, cinq ans après sa signature. Les panelistes, Aline Trede, conseillère nationale, Jacques Ducrest, délégué du Conseil fédéral à l’Agenda 2030, et Eva Schmassmann, directrice du bureau de coordination de la Plateforme Agenda 2030, ont échangé sur ces thématiques sous la direction de Daniel Hitzig, responsable médias et communication d’Alliance Sud.

Les participants ont souligné l’importance du dialogue sur la durabilité en Suisse. La symbolique de tenir ses discussions directement sur la Place fédérale a été applaudie tout en rappelant que cette thématique doit également être introduite directement au sein du Palais fédéral, où elle est trop peu abordée. Il se sont aussi posé la question d’un rôle plus dort de la Confédération, dans l’attente de la nouvelle stratégie de développement durable. Celle-ci sera-t-elle suffisante ou un plan d’action est-il nécessaire pour sa mise en œuvre ? Ceci est la suggestion de la Plateforme Agenda 2030. Enfin, les discussions ont également porté sur les différentes thématiques de l’Agenda 2030, notamment le soutien à la croissance économique.

Revivez cette discussion au lien suivant: https://www.youtube.com/watch?v=yBaohDlfYdk&t=77s

  1. Le 22 octobre 2020, l’OFS se présente: celles et ceux qui font les statistiques et ce que les entreprises peuvent en apprendre

L’Entrepreneurs’ Organization (EO) Switzerland a vu le jour en 1999 et compte aujourd’hui plus de 140 membres. L’antenne de Zurich a invité Georges-Simon Ulrich, directeur de l’Office fédéral de la statistique (OFS), à présenter le rôle de la statistique publique. Prévue initialement en présentiel, la conférence s’est finalement tenue en ligne.

L’exposé du directeur a commencé par une brève présentation de l’OFS, de ses champs d’action ainsi que de ses nouveaux développements. Il a ensuite abordé plus en détail le lien entre l’OFS et les entreprises en présentant un portrait statistique des membres d’EO Zurich. L’impact des entreprises a également été souligné dans le cadre du monitoring du développement durable, un autre élément du cahier des charges de l’OFS. La présentation s’est terminée par une discussion entre le directeur et les membres d’EO Zurich.

  1. Le 28 octobre 2020, Forum ö 2020: Et maintenant? Ensemble, construisons l’avenir de l’économie suisse!

Le Forum ö, qui a lieu chaque année, s’est déroulé pour la première fois de manière virtuelle. C’est dans ce nouveau format, que diverses présentations, discussions stimulantes, séances de questions-réponses et dialogues constructifs se sont tenus. Les sujets traités étaient variés: de l’Agenda 2030 à l’importance d’une économie régénératrice face aux défis actuels en passant par le dialogue générationnel.

L’atelier «Dialogue entre le gouvernement fédéral et l’industrie: valeur ajoutée commune à l’Agenda 2030» a servi de point départ à la série «Forge de l’avenir» du Forum ö et de ses entreprises partenaires, qui chercheront à développer des solutions lors des ateliers suivants:

  1. Changement climatique au niveau international et résilience des chaînes de valeur ajoutée: comment les entreprises peuvent-elles se préparer?
  2. Quelles voies emprunter pour aller vers de nouvelles approches de coopération favorisant l’achat de produits issus d’une économie circulaire?
  3. Transformation des entreprises et changement de valeurs: le rôle de ICHs?
  4. Mise en œuvre des objectifs de développement durable: comment attiser la flamme dans les entreprises?
  5. Formation professionnelle durable: qui doit s’en occuper en Suisse et comment?

Plus d’informations sur l’événement: https://www.oebu.ch/de/events/event-kalender/forum-oe-2020-und-jetzt-gemeinsam-die-zukunft-der-schweizer-wirtschaft-schmieden!-5311.html