Congrès de la SEVAL 2020: La participation en évaluation – illusion ou nécessité?

Le congrès est organisé par le Groupe romand d’évaluation (GREVAL), un groupe de travail fondé en 2015 au sein de la Société suisse d’évaluation (SEVAL).
Le GREVAL accorde une grande importance à la notion de participation, qui consiste, selon sa définition, à intégrer des groupes intéressés dans une phase au moins du processus d’évaluation. En organisant ce congrès, le GREVAL souhaite approfondir la réflexion sur ce sujet en Suisse et contribuer à jeter des ponts entre évaluation et société civile.
Le suivi diffère de l’évaluation en ce sens qu’il collecte des données et fournit des informations sur l’état ou la situation d’un certain système dans une perspective à long terme. Il constitue certes un outil de pilotage pour les acteurs politiques, mais ne vise pas à apprécier l’efficacité de décisions isolées. La participation joue toutefois également un grand rôle dans le suivi. C’est notamment le cas du suivi du développement durable et du suivi des objectifs de législature du Conseil fédéral. Basés sur des indicateurs, ces systèmes de suivi reposent tous deux sur une approche participative: des acteurs des milieux scientifiques et de l’administration contribuent aussi bien à leur conception qu’aux activités ordinaires. 
Le congrès de la SEVAL offrira l’occasion à l’OFS de présenter l’approche que l’office applique dans le cadre de ces deux suivis.
L’Objectif de développement durable 16 (Paix, justice et institutions efficaces) entend promouvoir des sociétés inclusives. Le recours à des processus participatifs pour mettre en place et utiliser des systèmes de suivi respecte cette exigence. https://www.seval.ch/fr/news-veranstaltungen/veranstaltungen/congres-de-la-seval-2020/

Partager cet événement
Détails de l'événement